Adeline, chargée de coordination commerciale chez Chanel

Copyright VM

Aujourd’hui, nous avons eu la chance de rencontrer Adeline, diplômée de l’ICN Business School et Chargée de Coordination Commerciale chez Chanel. Nous l’avons interviewée sur son parcours et son rapport à la mode et au luxe.


Sans titre-1

Quel est ton parcours ?
J’ai intégré l’ICN en 2009 après deux années de classe préparatoire. J’ai effectué mon premier stage en vente chez Chanel. Ensuite, je me suis spécialisée dans la branche marketing. Pendant mon année de césure, j’ai été en stage pendant un an en supply chain. J’ai été diplômée en 2012. Aujourd’hui, je suis Chargée de Coordination Commerciale sur le secteur USA au sein de la division mode basée à Paris.

Pourquoi avoir choisi de travailler dans le luxe ?
Quand j’étais au collège, j’étais plutôt attirée par la mode que par le luxe. C’est lorsque j’ai réalisé mon stage de troisième, chez un créateur de robes de mariée, que j’ai commencé à m’intéresser au luxe. C’était une entreprise très familiale : la boutique, le siège et l’atelier étaient dans les mêmes locaux. Ce qui m’a beaucoup plu, c’est la relation avec la clientèle qui était très personnalisée : visite des clientes sur rendez-vous, plusieurs essayages, une écoute très attentive du client. C’est une chose qu’on ne retrouve pas dans la mode en général. La précision, l’attention au détail et le degré d’exigence sont beaucoup plus importants dans le retail du luxe que dans la mode. Dans le luxe, la notion de fidélisation de la clientèle est centrale car il en va de la réputation d’une marque et de son image. Pour pérenniser cette relation client, nous sommes en constante recherche d’innovation. Il faut toujours surprendre et être là où l’on ne nous attend pas.
Le milieu du luxe est un domaine en pleine croissance qui offre aux marques de nombreuses opportunités de développement. Dans ce contexte, ce qui me séduit dans le luxe est l’ambivalence que l’on peut y trouver entre le souhait de mettre en avant le savoir-faire traditionnel, des produits d’exception et aussi la recherche d’expansion en offrant de plus gros volumes à une clientèle élargie. On se retrouve face à une problématique très intéressante : Comment réussir à offrir toujours le même service personnalisé, de donner au client une expérience et un produit unique, tout en se développant davantage et en l’offrant à un plus grand nombre ?

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le luxe ?
Ce qui me séduit dans ce milieu c’est à la fois le savoir-faire français et le fait de promouvoir l’excellence. Par essence, le luxe se doit de rester attaché au savoir-faire, à la tradition et aux codes qui font le succès d’une Maison mais il doit également évoluer avec son temps. Surtout dans la mode, on doit toujours créer la surprise et faire preuve d’imagination. Le luxe est sans cesse remis en question, en recherche perpétuelle d’innovation tout en valorisant le savoir-faire. C’est un subtil équilibre à maîtriser pour rester à l’avant-garde et séduire la clientèle.

En quoi ICN a joué dans ton parcours professionnel ?
J’ai choisi l’ICN car l’école proposait un échange universitaire avec le Fashion Institute of Technology de New York. Lorsque j’ai intégré l’école, peu d’écoles de commerce proposaient des formations dans le domaine de la mode et du luxe.
L’ICN a été déterminant dans mon parcours car j’ai décroché mon stage de 1ère année en tant que conseillère de vente chez Chanel grâce aux conseils d’une étudiante de la promotion supérieure et mon stage d’année de césure par le biais d’une rencontre avec une employée de la maison Chanel qui était intervenue à l’ICN. J’aurais sûrement eu un parcours différent si j’avais intégré une autre école.

Où te vois-tu dans 10 ans ?
Dans 10 ans, je me vois éventuellement dans le domaine du retail. J’ai toujours gravité autour de l’univers des boutiques et je souhaiterais diriger une boutique ou travailler en tant que directrice commerciale d’un réseau de boutiques en France ou à l’étranger. Dans tous les cas, j’aimerais occuper un poste avec des missions complètes mêlant analyse, management et opérationnel.


Nous remercions Adeline pour sa gentillesse et pour avoir partagé ses expériences avec nous.

Esther

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s