Guide de survie pour cheveux bouclés

CB (1)

Je sais très bien que nous sommes jamais contentes, que les filles aux cheveux lisses rêvent toujours d’avoir des cheveux bouclés, que les filles aux cheveux bouclés rêvent toujours d’avoir des cheveux lisses… Mais par connaissance de cause, je ne cesserai de soutenir que les cheveux bouclés sont bien plus difficiles à vivre. Parce qu’un cheveu bouclé est fourbe de nature : impossible qu’il fasse ce que vous attendiez de lui. Vous ne pouvez pas lui faire confiance… Mais vous pouvez toujours essayer de l’amadouer grâce à notre guide de survie !

Les règles de base

1. Bannir la brosse
La brosse et le peigne sont les ennemis n°1 du cheveu bouclé et il faut fuir les brossages à tout prix, surtout une fois vos cheveux secs, afin de préserver le dessin de vos boucles et éviter de les abîmer. Pour démêler vos nœuds utilisez simplement vos doigts ! Si vous ressentez vraiment le besoin de brosser vos cheveux faites le en sortant de la douche, lorsqu’ils sont encore très humides, puis n’y touchez plus.


2. Bien les hydrater
Les cheveux bouclés sont très secs par nature et vous devez donc vraiment prendre soin à les hydrater. Un shampoing doit toujours être accompagné au minimum d’un après-shampoing (conditioner) pour nourrir le cheveu et faciliter le démêlage.

On a testé pour vous le conditioner Miracle Shine d’Aussie
Composé d’huile de noix de macadamia d’Australie, il aide à hydrater et adoucir les cheveux qui retrouvent brillance et reflet.
On aime : son efficacité et son petit prix, enfin disponible en France dans les magasins Monoprix !
On aime moins : sa composition qui aurait pu être plus naturelle

On a testé pour vous le conditioner Ultra Doux à l’huile d’avocat et beurre de karité de Garnier
Composé d’huile d’avocat et de beurre de karité, il est censé apporter brillance et souplesse.
On aime : son petit prix, sa nouvelle composition sans paraben et sans silicone, son odeur
On aime moins : une hydratation qui semble plutôt être de court-terme, a tendance à rendre les racines un peu grasses

Au moins une fois par semaine, prenez le temps de faire un masque avant de laver vos cheveux, l’idéal étant de le laisser poser toute la nuit (vous pouvez les enrouler dans un t-shirt ou un carré de tissu pour protéger votre oreiller). Si vous manquez de temps, n’hésitez pas à les enrouler dans une serviette chaude : la chaleur ouvrira les écailles et le soin pénétrera plus rapidement et plus aisément le cœur du cheveu !

On a testé pour vous le masque R&B Hair Moisturizer de Lush
Je l’applique en soin avant shampoing pour nourrir mes cheveux ou sur cheveux humides pour définir mes boucles et éviter de ressembler à un bichon frisé.
On aime : sa composition naturelle (lait d’avoine, beurre d’avocat, huile d’olive, …) qui rend les cheveux tout doux
On aime moins : son odeur un peu forte qui peut déplaire


3. Opter pour un passage fréquent chez le coiffeur et une coupe adaptée
Je sais les filles, après avoir lutté pendant autant de temps pour avoir les cheveux aussi longs que Raiponce, c’est dur d’aller chez le coiffeur. Je sais aussi qu’ils ont tendance à comprendre 10 cm quand on leur dit de couper 2 cm, mais c’est un passage obligatoire… Pour garder des cheveux sains et en bonne santé, d’autant plus quand on a des cheveux bouclés super fragiles, il est impératif de couper régulièrement les pointes fourchues et abîmées.
Il est aussi impératif de trouver un coiffeur qui prenne le temps de dessiner une coupe adaptée aux boucles : bien trop souvent ils ont tendance à nous faire une coupe classique pour cheveux lisses qui rend top après un coup de styler GHD mais qui pousse à la crise de nerf au premier lavage parce que nos cheveux ne ressemblent à rien.


4. Rompre avec le lisseur et faire un break avec le sèche-cheveux
Que celle qui n’a jamais maltraité ses cheveux bouclés avec un lisseur nous jette la première pierre… On a toutes déjà rêvé d’une crinière toute lisse mais malheureusement la nature en a décidé autrement, et il faut l’accepter ! Il ne faut pas être sorti de St Cyr (ou en l’occurrence de l’ICN) pour s’en rendre compte : le lisseur, ça tue nos pauvres cheveux. Alors tentez de repousser son appel, gardez-le pour des occasions spéciales ou pour lisser votre mèche de temps en temps : vos boucles vous remercieront.
Prenez également l’habitude de sécher vos cheveux à l’air libre ou si vous manquez vraiment de temps, optez pour un séchage à température et intensité minimum en utilisant un diffuseur. Mention spéciale pour les derniers sèche-cheveux dotés de la technologique ionique qui sont vraiment plus doux avec les cheveux !


5. Choisir un shampoing doux et espacer les lavages
Bien trop de shampoing ont un effet décapant sur les cheveux et les agressent au lieu de les nettoyer en douceur. Il est primordial de choisir un shampoing adapté à son type de cheveux et qui reste le plus doux et naturel possible. Vous préviendrez ainsi beaucoup de désagréments tels que les pellicules, les démangeaisons, les pertes de cheveux, les boucles ternes et sans vie…

On a testé pour vous le shampoing Miracle Moist d’Aussie
Composé d’huile d’huile de noix de Macadamia d’Australie, il est conseillé pour les cheveux secs et abîmés qui retrouvent brillance et volume.
On aime :  son efficacité et son petit prix
On aime moins : son odeur un peu particulière qui peut déplaire et sa composition qui pourrait être plus naturelle

On a testé pour vous le shampoing Normalizing Tea Tree Treatment de Jasön
Composé d’huile d’arbre à thé, de protéines de pamplemousse, d’houblon, sauge et d’huile de germe de blé, il est très doux et conseillé pour les cheveux sensibles ou ayant tendance à faire des pellicules.
On aime :  sa composition naturelle (sans parabènes, SLS ou phthalates) et bio qui le rend tout doux pour les cheveux, son petit prix
On aime moins : il ne produit pas beaucoup de mousse et on a donc tendance à trop en utiliser. Il faut avoir les cheveux bien humides pour éviter ce petit soucis !

Prenez garde à n’appliquer le shampoing que sur le cuir chevelu et pas sur les longueurs qui seront moins agressées. Lors du rinçage le shampoing glissera sur les longueurs et les nettoiera tout en douceur.
Essayez également d’espacer vos shampoings au maximum pour éviter qu’ils ne graissent trop vite mais aussi pour ne pas trop les agresser. Si vous trouvez que vos boucles sont tout raplapla les lendemains de votre shampoing, vous pouvez les « laver » avec un conditioner pour les nourrir et redessiner les boucles lors du séchage !


6. Soigner le séchage
Le séchage est sûrement l’étape la plus délicate pour les cheveux bouclés, il ne faut pas la négliger. Nous avons souvent tendance à les frotter vigoureusement avec une serviette classique : grosse erreur ! Le frottement va les abîmer et former des nœuds. L’idéal est de tamponner vos boucles délicatement à l’aide d’une serviette en microfibres qui va retirer le surplus d’eau tout en douceur.
L’étape suivante consiste à appliquer un produit coiffant qui va définir vos boucles pendant le séchage en effectuant un geste spécifique avec vos doigts appelé scrunching (notez bien le mouvement dans la vidéo !). Vous ne tomberez pas forcément tout de suite sur le soin le plus adapté à vos cheveux alors n’hésitez pas à tester différent produits !

On a testé pour vous le produit coiffant Curl Defining Cream de Moroccanoil
Composé d’huile d’argan, ce produit est censé garder les cheveux bouclés et éviter les frisottis pendant des heures. Il ne convient pas vraiment à mes cheveux qui forment des boucles un peu tristes.
On aime :  son odeur plutôt agréable
On aime moins : définit des boucles un peu cartonneuses, son prix, sa composition qui aurait pu être plus naturelle

On a testé pour vous le produit coiffant Curl Conscious Calming Creme de Bumble & Bumble
Ce produit détend, adoucit et lisse les boucles serrées qui ont tendance à frisotter. Il apporte contrôle et définition. C’est pour l’instant mon produit préféré, celui qui convient le mieux à mes cheveux.
On aime :  son efficacité, sa tenue sans effet durcissant
On aime moins : son prix, sa composition qui aurait pu être plus naturelle


7. Penser à les exfolier et clarifier de temps en temps
Quand on a les cheveux bouclés, on a tendance à les tartiner de produits divers et variés pour essayer de les dompter, produits qui ne sont malheureusement pas toujours très naturels et qui peuvent, malgré le rinçage, laisser des résidus sur le cheveu qui le ternissent. Pour éviter cela, pensez à appliquer de temps en temps (pas trop souvent pour ne pas les décaper ! une fois toutes les deux semaines par exemple) un shampoing clarifiant sur vos cheveux ainsi qu’un shampoing exfoliant qui les nettoieront en profondeur et les raviront. Ces shampoing sont obligatoirement accompagnés d’un soin pour nourrir les cheveux.

On a testé pour vous le shampoing clarifiant à la camomille et aux bleuets de Christophe Robin
Ce shampoing a d’une part un effet clarifiant, très prisé avant une coloration, mais permet aussi d’éclaircir votre couleur tout en douceur en lui donnant plus de lumière et de reflet.
On aime :  son efficacité, sa composition naturelle (sans paraben, silicone, SLS et colorant)
On aime moins : son prix

On a testé pour vous le scrub lavant et purifiant au sel marin de Christophe Robin
Ce scrub est idéal en soin détox pour assainir et rééquilibrer les cuirs chevelus sensibles ou à tendance grasse mais aussi en soin après coloration, pour éliminer les résidus chimiques et apaiser les picotements et démangeaisons.
On aime :  son efficacité, sa composition (sans paraben, sans silicone, sans colorant)
On aime moins : son prix


8. Privilégier les compositions naturelles
Pour faire des économies et plus de profit, de nombreuses marques (et pas forcément les plus bas-de-gamme !) utilisent des composants tout sauf naturels pour leurs produits. A l’image d’un stick à lèvre qui apaise sur le coup mais qui rend les lèvres encore plus sèches qu’avant, ces composants servent de cache-misère et ne rendent pas service à vos cheveux, au contraire. Entre paraben, silicones, SLS, colorants qui se décomposent en de (trop) nombreuses variantes, difficile de s’y retrouver. La seule solution : lire les étiquettes et être attentif ! Certaines marques connues pour leur côté « bio » et « naturel » ont des gammes de produit pas si naturels que ça…

N’oubliez pas…

Ces quelques conseils ne forment pas une vérité absolue : ils résultent de 20 ans d’expérimentations (plus ou moins réussies) avec mes cheveux bouclés mais peuvent ne pas convenir à tout le monde. N’oubliez pas que chaque cheveu est différent et qu’il n’existe pas de produit miracle, à vous de trouver ceux qui vous conviennent le mieux !
Si vous avez d’autres conseils ou trucs et astuces pour cheveux bouclés, n’hésitez pas à nous les poster en commentaire, nous nous ferons une joie de les ajouter à cette petite liste non exhaustive.

Sixtine

Publicités

4 réflexions sur “Guide de survie pour cheveux bouclés

  1. Cylia

    Et surtout les filles, laissez tomber les mousses coiffantes qui vous promettent des boucles dessinées et rebondies… Le résultat est rarement à la hauteur et cela ne fera qu’assecher votre cheveux !
    Très bon article Sixtine (les produits Aussi <3)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s